DES SPORTS OUTDOOR POUR L’AUTOMNE

DES SPORTS OUTDOOR POUR L’AUTOMNE

Même si l’automne est déjà là, ce qui signifie que l’hiver n’est plus très loin, cela ne veut pas dire que tu dois te terrer dans ton appart et commencer à hiberner. Ça, tu oublies!

Il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que des mauvais vêtements. Et pour que tu saches quoi faire cet automne avec ta famille, laisse-nous te présenter quelques activités de plein air aussi formidables qu’originales.

DES SPORTS OUTDOOR POUR TOUTE LA FAMILLE

  1. Sport outdoor: l’escalade ou climbing
  2. Sport outdoor: le géocaching
  3. Sport outdoor: le paintball
  4. Sport outdoor: le canyoning
  5. Sport outdoor: le rafting

«A NOUS LES SOMMETS!»

l’escalade ou climbing

Climbing. En français: escalade ou grimpe. Mais „climbing“, ça sonne mieux. Ça sent bon l’aventure. Si le temps est trop mauvais pour escalader une montagne, la seule façon d’arracher tes enfants de leur Playstation 4, c’est de leur dire: «Allez les enfants, on va grimper!»

Il y a maintenant dans les villes aussi beaucoup de choix. Par exemple l’Objectif Vertical à Genève , où les scolaires croisent les groupes de collègues de travail. Les débutants comme les confirmés trouveront des voies à leur niveau sur des terrains variés.

La Salle d’escalade Rocspot à Lausanne  propose différents cours pour s’entraîner, y compris pour les enfants. Tu y trouveras aussi des espaces de blocs dits boulder avec tous les niveaux de difficultés.

kletterportal.ch (en allemand) présente toutes les salles d’escalade en Suisse. Retrouve tous les itinéraires d’escalade et des domaines possibles en Suisse sur Swissmoutains.ch ou www.sac-cas-ch.















«A LA CHASSE AU TRÉSOR»

Sport outdoor: le géocaching

Voilà une vraie grande aventure pour toute la famille: le géocaching. Plaît-il? Le géocaching. Ce qui pourrait faire penser à une méthode des services secrets de la NSA pour enregistrer toutes les communications à travers le monde est en fait bien autre chose. Il s’agit en effet d’une bonne vieille chasse au trésor. Mais moderne. Avec GPS.

Ça marche comme ça: ce qu’on appelle des géocaches sont cachées dans le monde entier. Selon les chiffres actuels, il y en a env. 2,6 millions à travers le monde. Ce sont des boîtes étanches de différentes tailles, qu’il faut trouver au moyen de données GPS. Dans les boîtes, on trouve toujours un livre de bord dans lequel tu dois indiquer le moment de la découverte et selon la taille de la géocache, tu trouveras d’autres objets, par exemple des cadeaux laissés par d’autres chercheurs, parmi lesquels tu peux en choisir un choix, mais en donnant à ton tour quelque chose en échange.

L’important est de placer en lieu sûr la géocache de façon à ce que d’autres personnes présentes (appelées Moldu) sur le site n’en sachent rien.

Comme il y a des géocaches partout, même en ville, cela peut finir par devenir un vrai défi. Les géocaches se trouvent dans des lieux très divers: sous un banc dans un parc, au sommet d’une montagne, sous l’eau et accessible seulement avec un équipement de plongée, dans un tronc, etc.

Voici quelques exemples de différentes géocaches:

- Géocaches traditionelles: des boîtes de différentes tailles avec un livre de bord et des objets à échanger.

- Multi-Caches: tu dois trouver plusieurs petites caches pour découvrir les coordonnées de la grande cache.

- Mystery-Cache: avant de pouvoir trouver la cache, tu dois résoudre une énigme qui t’indiquera les coordonnées de la cache.


De quoi as-tu besoin pour faire du géocaching?

- Un GPS ou un smartphone avec GPS et l’appli Géocaching qui va avec. Retrouve ici l’appli officielle de Geochaching dans l’App Store de Google Play et ici celle pour ton Windows Phone.

- Si tu utilises un simple appareil GPS, tu as besoin bien sûr d’une banque de données des géocaches, dans laquelle se trouvent les coordonnées des caches.

- Un crayon étanche































































































































«ÇA VA TIRER!»

Sport outdoor: le paintball

Pour les familles avec des enfants déjà un peu plus grands. Là, ça devient plus martial. 2 équipes de 3 à 10 joueurs équipés de masques pour le visage, d’une protection pour le corps et de ce qu’on appelle des marqueurs (un pistolet à air qui tire des billes de peinture) s’affrontent sur un terrain de jeu.

Le but est de toucher son adversaire avec des billes de peinture et de l’éliminer. L’équipe qui a le dernier joueur actif sur le terrain a gagné. Ce jeu est riche en action, tactique et il favorise l’esprit d’équipe et la communication. Il n’est pas nécessaire d’avoir une bonne condition physique, mais ça ne nuit pas. Car la capacité à sauter pour se mettre à l’abri ainsi que la rapidité et l’agilité vont prolonger ta durée de jeu. Paintball Arena existe à plusieurs endroits (dont Berne /Mamishaus, Bâle Campagne/Reinach, Lucerne ou Lac de Zurich/Schänis) avec des terrains de jeux très différents. Par exemple un combat urbain avec un hélicoptère Jet Ranger original comme couverture. L’équipement est fourni par le prestataire et un petit conseil au passage: éviter de mettre son tout nouveau jeans. Il va prendre des couleurs. Et quand on touche la cible à côté des vêtements protecteurs, ça peut faire des bleus aussi.

«ON PLONGE DANS LES CANYONS!»

Sport outdoor: le canyoning

Non, le canyoning, ce n’est pas se mettre à l’affût avec ta bande de bandits dans un canyon pour attaquer la diligence. Même si cela pourrait être très drôle et faire partie aussi des activités outdoor. En canyoning (appelé aussi canyonisme), tu parcours une gorge de haut en bas avec des variantes: descendre en rappel, escalader, sauter, glisser, nager et dans les gorges extrêmes: plonger.

Mais le canyoning n’est pas un jeu d’enfant. Il faut avoir des qualifications ou de l’expérience en alpinisme et en technique aquatique pour les passages difficiles. Une fois dans la gorge, il n’est pas possible de faire marche arrière. Ne pratique le canyoning qu’en tours organisés avec des guides de canyoning locaux certifiés. Voici une liste de gorges superbes avec les coordonnées.

Cependant, et c’est la raison pour laquelle on trouve le canyoning ici dans les activités familiales, il y a des prestataires qui proposent du canyoning pour toute la famille, ou seulement aussi pour les enfants.

„TOUS À BORD!“

Sport outdoor: le rafting

Une rivière de montagne agitée. Des rapides. Un canot pneumatique. Te voilà assis avec quelques «risque-tout» dans un canot pneumatique et tu essaies de chevaucher la rivière. A travers des rapides, par-dessus de petites cascades. Ne pas oublier son gilet de sauvetage. Là encore, on n’est jamais assez prudent : le rafting ne se pratique qu’avec des pros sur des parcours autorisés. Il y a aussi des descentes de rafting adaptées pour les familles. Gilets de sauvetage pour les enfants et guide spécialement formé indispensables. Découvre ici un prestataire de rafting pour les familles. Sur myswitzerland.com, tu trouveras également des lieux de rafting avec les coordonnées.

SPORT OUTDOOR POUR LES MECS À TOUTE ÉPREUVE

  1. Sport outdoor: free climbing
  2. Sport outdoor : le parkour
  3. Sport outdoor: le caving

JE VAIS FAIRE COMME STALLONE.

Pourquoi Stallone? Et bien … „Cliffhanger“. Ça te rappelle quelque chose? Non? Okay. Pas grave. On t’explique: Ça passe ou ça casse. Le free-climbing, ce n’est pas pour les mauviettes. Parce que “free” dans free-climbing, ça veut dire en effet sans cordes pour s’assurer. Ce qui signifie: toi et la paroi. Ou le sol. Quand tu tombes.

C’est pourquoi le free-climbing ne doit être pratiqué que par des pros. Par des gens capables de s’agripper à la paroi en supportant le poids de leur propre corps avec deux doigts, tandis que les pieds et la main libre cherchent à progresser. Si le free-climbing t’intéresse, tu dois être en super forme et t’inscrire à un cours.


„MON NOM EST BOND. JAMES BOND.“

…appelé aussi Freerunning. Le grand public a découvert ce sport avec le cinéma notamment: Dans les premières minutes du film Casino Royale (2006), Daniel Craig dans la peau de James Bond en a fait une démonstration avec une course-poursuite à couper le souffle.

Normalement, les fans de ce sport sont un peu plus modérés et se sont fixé pour objectif d’explorer leur environnement urbain en renonçant au confort et à la facilité.

Pourquoi prendre un escalier roulant ou un ascenseur quand on peut atteindre en quelques sauts bien coordonnés et une ou deux tractions le premier étage d’un bâtiment. Dans cette activité outdoor, on saute beaucoup: par-dessus des canyons urbains, des murs, des supports de vélos, etc. On se suspend à des rebords de mur, on saute dans les arbres, l’essentiel avec le parkour, c’est d’être très aventureux.

La condition pour faire du parkour, c’est bien sûr une excellente forme physique et un sens aigu de l’équilibre. Pour t’informer sur le parkour et même prendre un cours, consulte le site parkourone.com.



«ESPÉRONS QUE CE NE SERA PAS UN FILM D’HORREUR!»

Sport outdoor: le caving

Le caving a déjà été évoqué dans différents films d’horreur. „The Descent 1 + 2“,  et „The Cave“ (La crypte). Mais aussi dans les classiques du cinéma jeunesse et d’aventure, comme «Les Goonies», où on explore des grottes, y compris à la nage. Car le caving, c’est l’aventure à l’état pur. Très loin sous la surface de la Terre, dans des grottes sombres et humides. Chez certains, l’imagination risque de leur jouer des tours.

Pour parler français, le caving c’est tout simplement la spéléologie. Mais reconnaissons que caving, ça sonne quand même plus aventure. En allemand, cela se dit „höhlenwander », randonner dans des grottes, mais là aussi, le caving moderne n’a plus grand-chose à voir avec la randonnée. Randonner, ça fait plutôt penser à une activité tranquille, voire confortable. Il ne viendrait à l’idée de personne que randonner puisse être une activité dangereuse ou aventureuse. A moins de traverser le désert de Gobi ou justement une grotte avec des cours d’eau, dans lesquels tu dois nager, voire même plonger, avec des falaises et des goulets d’étranglement.

Selon l’itinéraire, tu peux même passer la nuit sous terre, dans une grotte humide, froide et sombre. Ça ressemble à de l’aventure? En effet, ça l’est! Là aussi, l’important est d’être en forme et en bonne santé, et surtout, de ne pas être claustrophobe. Et l’essentiel, c’est de ne partir sous terre qu’avec un guide expérimenté et surtout, de bien avoir étudié la météo. Car une rivière souterraine qui n’est qu’un petit filet d’eau en plein été peut vite devenir un torrent impétueux avec une grosse pluie d’automne.

Alors, ça t’a donné envie d’aventure et d’action pour passer de bons moments au grand air en automne? Nous espérons avoir pu t’inspirer. Si tu arrives à te motiver pour pratiquer au moins l’un de ces sports outdoor cet automne, tu auras bien mérité des soirées d’hiver avec un bol d’Ovomaltine bien chaud devant la cheminée ou la télé. Bravo et amuse-toi bien! :)