FINI DE RIRE, APPRENDS À DIRE NON

FINI DE RIRE, APPRENDS À DIRE NON

Fini de rire, apprends à dire non

FINI DE RIRE, APPRENDS À DIRE NON

Tu dis toujours ce que tu veux? Ou tu dis toujours ce qui te reste en travers de la gorge? Il t’arrive de hausser le ton en tapant du poing sur la table et de dire: «Pas de ça avec moi?» Oui? C’est bien. Oui – vraiment. Tu ne te caches pas. C’est bien de dire ce qu’on pense. Mais beaucoup d’entre nous ne le font pas. On fait toujours des choses qu’on ne veut pas faire. Des choses dont on n’a pas envie. Des choses qui ne nous semblent pas nécessaires. Je ne parle pas des choses qui font partie de la vie d’un adulte, par exemple aller travailler, ou penser à sa retraite. Mais d’autres choses. Comme devoir sortir la poubelle au milieu de la nuit. Le manège familial de Noël. Le marathon shopping du samedi. L’obligation de porter la cravate pour la fête de famille.

Dis ce que tu veux. Ça vaut mieux pour toi, ça vaut mieux pour tes amis, ça vaut mieux pour ta relation. Une fois aussi, dis «Non!»

LE PROBLÈME

«Chéri, tu sors vite la poubelle s’il te plaît.» 22h30. Hiver. Tempête de neige. Froid de canard. Ça te rappelle quelque chose ? Pourquoi c’est justement maintenant qu’il faut sortir la poubelle? Logique féminine: «On pourrait avoir de la visite inattendue demain (facteur, belle-mère, chef, président de confédération, pape). Et la poubelle juste devant la porte, ça ne le fait pas. Ça a l’air de quoi?» Tu te dis: «Je ne suis pas fou, je ne vais pas sortir maintenant.» Mais que fais-tu: tu sors la poubelle et tu râles dans ta barbe.

Fini de rire, apprends à dire non

Ça ne te rappelle rien? Okay. Voici d’autres exemples:

- Noël. Stress familial. Toute la famille à aller voir en trois jours. Neige. Routes verglacées. Une fois de plus, ça ne va pas être un Noël sans stress.

- Marathon shopping. Toi et des milliers d’autres hommes, vous foncez à travers les grands magasins en suivant votre femme, les yeux hagards et la rage au ventre.

Fini de rire, apprends à dire non

- Tu dois inviter ton chef et son épouse à dîner à la maison. Ça devrait faire avancer ta carrière.

- Tu aides un ami à déménager alors que la semaine a été super stressante, tes enfants sont malades et tu serais sûrement mieux à la maison.

Mais pourquoi on le fait, alors qu’on n’en a pas du tout envie?

LA THÈSE

Fini de rire, apprends à dire non

Beaucoup d’hommes ne savent pas dire «non», parce qu’ils redoutent les conséquences. Ils se disent que s’ils ne répondent pas au vœu de leur femme/amie/amis, le monde va s’écrouler et l’Armageddon va se déclencher.

Mais quand dans une relation, c’est toujours le même qui a le dessous et se retire, ce n’est pas sain. Pas bon pour la relation, ni pour l’amitié et ni pour ta tranquillité d’esprit. Les émotions négatives s’accumulent, l’image qu’on a de soi se déforme et l’autre est perçu différemment par le partenaire, les amis ou les membres de la famille. Dans le pire des cas une lavette, dont on peut faire ce qu’on veut. Et si dans la relation, c’est toujours toi, il faut que ça change. Dis «non» quand quelque chose ne va pas. Tu verras: il n’y a pas de dispute, surtout si ton non n’est pas une voie dans issue. Quand tu dis non, propose toujours une alternative ou un compromis.

Par exemple:

«Sortir la poubelle? Non – pas maintenant. Mais je le ferai demain matin en allant courir.»

«Visite à la famille? Non – on partage et on ira voir le reste de la famille le week-end prochain.»

«Il faut que je vienne avec toi faire du shopping? Non. Seulement si on va après au cinéma voir le nouveau Stallone et manger au Steakhouse.»

Ou encore: «Tu veux que je vienne faire du shopping avec toi? Non. Ou alors seulement si tu viens courir avec moi demain matin.»

«Tu veux que je t’aide pour déménager? Non, désolé. Samedi, je ne peux pas. Mais j’offre une caisse de bières pour les volontaires.»

Fini de rire, apprends à dire non

Tu vas voir: Ton «non» sera accepté. Et pas que ça: ton crédit aux yeux de ta partenaire, de tes amis et/ou ta famille va augmenter, parce que même si tu dis non, tu proposes toujours une bonne alternative. Tu es accommodant, prêt à faire des compromis, tu cherches des solutions. Bref, tu marques des points. Tu te sens bien dans ta peau.